Lorsque l’on parle de Big Data, on y associe très souvent l’intelligence artificielle.

Nous allons découvrir le lien entre le Big Data et l’Intelligence Artificielle.

Avant tout, rappelons quelques concepts de base :

L’intelligence Artificielle et le Machine Learning sont deux termes désignant des machines intelligentes capables d’apprendre au fil du temps à condition qu’elles aient accès à suffisamment de données pour acquérir des connaissances et améliorer leur modèle. On parlera d’algorithmes d’apprentissage.

Véhicule Autonome - Intelligence Artificielle

Cas d’usage : Véhicule autonome

Supposons qu’une entreprise souhaite construire un véhicule autonome. Il faudra équiper un véhicule de capteurs, puis faire conduire ce véhicule par un humain. Les capteurs enregistrent le comportement du conducteur, ce qui permet de définir un modèle de conduite. On laissera ensuite le véhicule conduire de façon autonome se basant sur le modèle défini, et on améliorera le modèle au fil du temps. Les capteurs permettront de définir la trajectoire du véhicule, et détecter les obstacles afin d’éviter toute collision. Un très grand flux de données issue des capteurs sera généré et devra être traité en temps réel afin que le véhicule prenne les bonnes décisions.

Le Big Data, et le Big Data Analytique sont deux termes faisant référence à l’ensemble des opérations reposants sur l’emploi d’ordinateurs pour traiter de très grandes volumétries d’informations.

Le Big Data et l'Intelligence Artificielle

Le Big Data et L’intelligence Artificielle

Il est clair que l’Intelligence Artificielle nécessite de très grands volumes de données pour être efficace. L’intelligence Artificielle ne peut fonctionner sans une base de données solide. La grande révolution de l’Intelligence Artificielle réclame dans un premier temps une grande révolution de données.

Si en 2005 nous n’avions que 0,1 zettaoctet de données, ce nombre dépasse maintenant les 20 zettaoctets et on estime même qu’il atteindra 47 zettaoctets d’ici 2020 (1 Zo = 1 000 000 000 To).

L’intelligence artificielle ajoute une couche d’intelligence au Big Data afin d’accomplir des tâches d’analyses complexes beaucoup plus rapidement qu’un humain pourrait ne pourrait jamais l’espérer.

Aujourd’hui, nous créons des voitures autonomes, des robots, etc. Pour les mettre en œuvre, nous avons besoin d’algorithmes d’apprentissage. Nous faisons donc face aux problématiques suivantes :

  • Nous avons besoin de données pour entrainer les algorithmes d’apprentissage
  • D’énormes quantités de données sont disponibles sur internet (réseaux sociaux, bases de connaissances, open data, …), cependant ces données sont souvent non structurées et hétérogènes

Le Big Data vient répondre à ces problématiques de par sa capacité à traiter des données structurées, et non structurées avec une vitesse de traitement satisfaisante.

L’intelligence artificielle et le Big Data sont des tendances que les entreprises commencent tout juste à comprendre, mais elles deviendront un élément nécessaire de la stratégie de toute entreprise pour réussir au 21è siècle. Cliquez pour tweeter